THE LARGEST CELEBRATION’S PLATFORM OF MEN AND WOMEN WHO MAKE AFRICA

10th edition

Economie - Récompense - CFC obtient le Grand Prix des bâtisseurs de l’économie africaine

Casablanca Finance City Authority (CFCA) vient de remporter le «Grand Prix des bâtisseurs de l’économie africaine». Un prix discerné le 30 avril à Abidjan.

Nouvelle consécration pour Casablanca Finance City Authority (CFCA). Cette dernière a obtenu en effet, le 30 avril dernier à Abidjan, le «Grand Prix des bâtisseurs de l’économie africaine». Un prix remis à Saïd Ibrahimi, CEO de CFCA, par Donald Kaberuka, Président de la Banque africaine de développement, à l’issue du Forum des bâtisseurs de l’économie africaine. Cette distinction intervient en récompense des performances réalisées par le hub économique et financier casablancais, qui occupe la deuxième place en Afrique dans le Global Financial Centre Index de Londres (GFCI).

À noter que lors de cet événement à Abidjan, le président-directeur général de la Société africaine de recherche pétrolière et de distribution (SARPD OIL), Claude Wilfrid Etoka, a également reçu le prix de «Bâtisseur de l’économie africaine». Claude Wilfrid Etoka dirige depuis le Maroc l’entreprise de trading pétrolier SARPD OIL qu’il a fondée en 2004, et qui s’est imposée en moins de dix ans dans le quintet des entreprises les plus importantes du secteur en Afrique.

Pour son édition 2015, le Forum des bâtisseurs de l’économie africaine a réuni cette année près de 300 participants du monde économique et politique, ainsi que des représentants d’ONG actives en Afrique pour débattre des «moyens pour le secteur privé de contribuer à l’intégration économique de l’Afrique, des stratégies pour l’éclosion de champions africains, des défis de la réussite et du partage, et de l’entrepreneuriat féminin». Selon un communiqué de CFCA, cette nouvelle consécration consacre le positionnement de Casablanca en tant que «pôle économique et financier en Afrique et porte d’entrée pour les investissements orientés vers les marchés en pleine croissance du Continent».

Rappelons que CFC avait déjà obtenu le prix du «Middle East Capital Markets Summit & Awards» de Dubaï, qui a été décerné à la place financière de Casablanca en octobre 2014.

Claude Wilfrid Etoka : «Le Maroc est un véritable hub qui nous permet d’être en interface entre l’Europe, l’Afrique et les autres continents»

En marge du Forum des bâtisseurs de l’économie africaine organisé à Abidjan, le Président Directeur Général de la Société africaine de recherche pétrolière et de distribution (SARPD OIL), Claude Wilfrid Etoka, a déclaré : «Le Maroc est aujourd’hui un modèle pour le Congo et pour l’Afrique, car il a beaucoup développé des services dont les plateformes offshoring à travers les Zones économiques spéciales dédiées notamment aux différents services. En tant que société à vocation africaine, SARPD oil, nous avons choisi de nous y installer parce que le Maroc est un véritable hub qui nous permet d’être en interface entre l’Europe, l’Afrique et les autres continents, tant en termes de mobilité que d’échange. Cela dit, fort de l’expérience acquise dans ce pays, nous envisageons de dupliquer ce modèle au Congo pour contribuer à la croissance économique et à l’émergence de notre pays où se développent également des Zones économiques spéciales».

Contact