THE BIGGEST CELEBRATION’S PLATFORM OF MEN AND WOMEN WHO MAKE AFRICA

9th edition

La SMIT, «Bâtisseur de l’économie africaine»

La Société marocaine d’ingénierie touristique participe à la construction d’une économie africaine solide. En témoigne le prix «Bâtisseur de l’économie africaine», qu’elle vient de recevoir à Abidjan.

Consécration africaine pour la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT). Le bras armé de l’État et des régions dans l’investissement touristique a reçu, le 29 avril à Abidjan, le prix de «Bâtisseur de l’économie africaine», dans la catégorie Tourisme. «Chaque année, le prix des bâtisseurs de l’économie africaine consacre les personnalités et institutions du continent qui participent activement à l’essor économique de l’Afrique», indique la SMIT dans un communiqué.

Parmi les anciens récipiendaires du prix des bâtisseurs de l’économie africaine, l’on compte notamment le philanthrope et milliardaire anglo-soudanais Mo Ibrahim, la Sud-Africaine Louisa Mojela, l’Ivoirien Thierry Tanoh, ou encore le Congolais Paul Obambi. La cérémonie de remise des prix s’est tenue lors d’un gala qui a réuni 600 personnalités du monde politique, économique et social africain. En amont du gala, près de 300 participants du monde économique et politique ont pu assister aux débats lors d’un forum international. «Au cœur des problématiques abordées lors de cette conférence, la question de l'élite et dirigeants en Afrique ainsi que les mécanismes d’investissement y afférent», précise la SMIT.

Rappelons que la SMIT est une société créée par les pouvoirs publics et dont la mission est l’accompagnement et l’assistance aux investisseurs et aux régions. À ce titre, elle est le catalyseur des initiatives publiques et privées visant à promouvoir un tourisme durable et inclusif. «Aux côtés d’autres acteurs publics et privés, la SMIT contribue au développement du secteur touristique marocain», précise la société. Cette dernière affirme avoir enregistré au cours des cinq dernières années une progression annuelle de sa capacité litière de 8%, la portant à près de 233.000 unités à fin 2015. Ce prix «constitue un témoignage de la justesse du positionnement du Maroc comme Hub panafricain des investissements touristiques mondiaux et un encouragement pour les équipes de la SMIT, qui œuvrent d’arrache-pied à porter l’action du Maroc au niveau supérieur dans ce secteur», a commenté Imad Barrakad, président du directoire.

La Société marocaine d’ingénierie touristique participe à la construction d’une économie africaine solide. En témoigne le prix «Bâtisseur de l’économie africaine», qu’elle vient de recevoir à Abidjan.

Consécration africaine pour la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT). Le bras armé de l’État et des régions dans l’investissement touristique a reçu, le 29 avril à Abidjan, le prix de «Bâtisseur de l’économie africaine», dans la catégorie Tourisme. «Chaque année, le prix des bâtisseurs de l’économie africaine consacre les personnalités et institutions du continent qui participent activement à l’essor économique de l’Afrique», indique la SMIT dans un communiqué.

Parmi les anciens récipiendaires du prix des bâtisseurs de l’économie africaine, l’on compte notamment le philanthrope et milliardaire anglo-soudanais Mo Ibrahim, la Sud-Africaine Louisa Mojela, l’Ivoirien Thierry Tanoh, ou encore le Congolais Paul Obambi. La cérémonie de remise des prix s’est tenue lors d’un gala qui a réuni 600 personnalités du monde politique, économique et social africain. En amont du gala, près de 300 participants du monde économique et politique ont pu assister aux débats lors d’un forum international. «Au cœur des problématiques abordées lors de cette conférence, la question de l'élite et dirigeants en Afrique ainsi que les mécanismes d’investissement y afférent», précise la SMIT.

Rappelons que la SMIT est une société créée par les pouvoirs publics et dont la mission est l’accompagnement et l’assistance aux investisseurs et aux régions. À ce titre, elle est le catalyseur des initiatives publiques et privées visant à promouvoir un tourisme durable et inclusif. «Aux côtés d’autres acteurs publics et privés, la SMIT contribue au développement du secteur touristique marocain», précise la société. Cette dernière affirme avoir enregistré au cours des cinq dernières années une progression annuelle de sa capacité litière de 8%, la portant à près de 233.000 unités à fin 2015. Ce prix «constitue un témoignage de la justesse du positionnement du Maroc comme Hub panafricain des investissements touristiques mondiaux et un encouragement pour les équipes de la SMIT, qui œuvrent d’arrache-pied à porter l’action du Maroc au niveau supérieur dans ce secteur», a commenté Imad Barrakad, président du directoire.

Contact