La plus grande tribune de consécration des hommes et des femmes qui font l'Afrique

9ème édition

Agriculture: Babacar N’diaye propose la relance de la coupe du progrès en Côte d’Ivoire

Le Président honoraire de la Banque africaine de développement (BAD), Babacar N’diaye a proposé, jeudi, à Abidjan, la « relance de l’esprit de la coupe du progrès » afin de motiver à nouveau, le développement agricole en Côte d’Ivoire.
« L’esprit de la coupe nationale du progrès doit être relancé dans ce pays », a déclaré M. N’diaye dans un entretien à APA en marge du Forum des bâtisseurs de l’économie africaine organisé dans la capitale économique ivoirienne.

Pour lui, la coupe nationale du progrès est un instrument important pour stimuler et encourager le secteur agricole, pourvoyeur d’emploi et de richesse. « Les défis de l’Afrique sont aujourd’hui la lutte contre la pauvreté, la création de l’emploi, l’éducation, la santé … » a expliqué Babacar N’diaye, soulignant en outre le problème de l’intégration comme un autre défis à relever par l’Afrique.

«Il faut favoriser des entreprises intra-africaines », a conclu l’ancien Président de la BAD (1985-1995) qui s’est prononcé au cours du Forum sur « le secteur privé africain, moteur d’une croissance durable et inclusive en Afrique ».

La coupe nationale du progrès initiée par le premier Président de la Côte d’Ivoire indépendante Félix-Houphouët-Boigny a été un instrument pour la libération économique de la Côte d’Ivoire à partir du secteur agricole.

En plus de récompenser les meilleurs paysans, la meilleure communauté rurale et les meilleurs exploitants agricoles après une compétition avec des phases éliminatoires, la coupe nationale du progrès avait pour mission de former, d’informer, de conseiller et d’aider au bien-être des populations rurales.

La contribution du secteur privé à l’intégration économique de l’Afrique et le temps de l’afro-capitalisme solidaire, ont été notamment des thèmes débattus par les panélistes au cours de ce Forum.

Contact